• votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • Le plan de développement en cours va toucher plusieurs secteurs à Melbou, petite ville côtière située au nord-est de Béjaïa. À commencer par l’AEP pour laquelle une enveloppe de 60 millions de dinars a été dégagée dans le cadre des plans sectoriels de développement, l’assainissement, l’aménagement urbain, et la voirie.

    Selon les promesses du P/APC, M. Allouti, le chef-lieu aura une nouvelle physionomie et sera à la mesure des attentes des citoyens une fois les travaux achevés. Pour ce qui est de l’AEP, les localités Tassefsaft, Tarikt, Taremant et Tamerzagt devraient être raccordées au réseau. Pour cela, la réalisation des conduites et des châteaux d’eau sera lancée prochainement. Ceux-ci s’alimenteront du forage réalisé en 2007 au bas du mont de Msaada. Pour Boulezazène, où les travaux de réalisation de deux réservoirs sont achevés, M. Allouti informe que les services de l’APC ont demandé une enveloppe en PCD pour l’étude de la distribution sur le réseau. Il convient de rappeler que les citoyens de la localité souffrent du manque d’eau depuis maintenant plus de 4 ans.
    Le problème de l’assainissement, longtemps subi au chef-lieu communal du fait que les citoyens ont branché leurs rejets à un réseau qui n’était pas encore opérationnel, devrait enfin cesser de se poser, puisque une station de relevage, réalisée en 2006, sera mise en service ainsi qu’une station d’épuration intercommunale, promet-on encore. Par ailleurs, un programme d’aménagement urbain, inscrit en 2006, touchera la cité des 42 logements à Melbou-centre et celle des 74 lots à Tizi El Oued, avec un budget initiale de 51 millions de dinars. L’entreprise est retenue et les travaux seront lancés ces jours-ci, s’engage le responsable de l’APC. Notre interlocuteur informe également que des constructions illicites seront démolies pour permettre au réseau routier de passer convenablement. C’est ainsi que la piste menant vers la plage sera bitumée et dotée d’éclairage et de trottoirs. Ce qui va certainement faciliter l’accès aux estivants. Il est à noter que les travaux de réalisation d’un terrain de proximité, dans ces lieux, sont achevés.
    Au sujet du grand projet d’ouverture de trois tunnels vers Jijel, M. Allouti nous informe que « l’entreprise Turque ÖZGUN chargée des travaux de réalisation des tunnels, et pour laquelle une parcelle de terrain est attribuée pour servir de base de vie et parc d’engins, vient de s’installer. Elle débutera les travaux dans le mois prochain ». Parallèlement à ce grand projet, l’aménagement de la déviation de la RN 43 par Tikhribine-Tiksert en passant par Tassefsaft est confié à la SNTP, et les travaux y afférant devraient débuter cette semaine. En ce qui concerne les projets entrant dans le cadre des PCD 2008, notre interlocuteur apprend que la plupart des travaux ont été réalisés, sauf ceux relatifs au raccordement au réseau d’assainissement pour Tamerzagt et Tikhribine, qui sont malheureusement bloqués par des citoyens qui refusent le passage des conduites sur leurs propriétés. Selon les explications du P/APC, une demande de modification du plan d’aménagement urbain a été faite pour Tikhribine.
    Il reste aussi le revêtement de la piste Tizi El Oued-Tizi War, qui a connu des retards en raison de l’interférence de différents chantiers sur les lieux, tels que le passage du réseau de gaz de ville et la rénovation des conduites de distribution. Enfin, notre interlocuteur informe que « 12 projets ont été proposés pour cette année 2009 ».

    Outemzabt Mounir (El Watan)


    votre commentaire